Brève de salon 03/02/18

Parfois, au cours d’une dédicace en librairie ou d’un salon, je saisis au vol des échanges, petites répliques bien senties ou phrases mémorables.

Clara des tempêtes

Mon voisin de table, Daniel Pagès, tend un de ses romans, Clara des Tempêtes, à une lectrice potentielle :

– Ah mais celui-là, on l’a déjà en deux exemplaires à la maison !

Daniel, étonné :

– Comment ça, en deux exemplaires ?

– Ben oui, j’étais en pleine lecture et ma sœur mourait d’envie de le lire en même temps, alors on en a racheté un.

Apparemment, la troisième petite sœur a lu l’exemplaire de l’aînée. Quand même ^^

Illustration d’Auriane Laïly

 

Brève de salon 11/11/2017

Parfois, au cours d’une dédicace en librairie ou d’un salon, je saisis au vol des échanges, petites répliques bien senties ou phrases mémorables.

En dédicace dans le Cultura des 4 Temps à La Défense, je présente mon histoire à une cliente qui finit par m’annoncer :

– Je vais le prendre pour un élève.

– Pour un élève ? Comment ça ?

– Eh bien oui : je suis enseignante, et j’ai l’habitude d’offrir des livres à mes élèves amateurs de lecture quand ils ne peuvent pas en avoir par ailleurs. Je crois que votre roman plaira à l’un d’entre eux, que je dois régulièrement punir parce qu’il lit en classe.

Mon petit Clément, tu as officiellement la meilleure prof du monde !

 

Crédit photo : Gaelle Marcel sur Unsplash

Brève de salon 08/10/17

Parfois, au cours d’une dédicace en librairie ou d’un salon, je saisis au vol des échanges, petites répliques bien senties ou phrases mémorables.

À Moret-sur-Loing, au salon du livre dédicacé, à la table voisine de la mienne…

— Bonjour, vous connaissez Rosa Bonheur [une peintre animalière du 19ème siècle] ? J’ai écrit sa biographie… Vous l’avez déjà ? Sinon, je vends du fromage. Pour deux tommes achetées, j’offre un livre !

[petite explication : en parallèle du salon, cette auteure proposait des fromages d’un petit producteur des Alpes. Malvoyant, elle s’efforce de l’aider à se faire connaître et à écouler ses produits, dont elle ramène un bon stock sur Paris dès qu’elle en a l’occasion. Un bel exemple de solidarité inter-régions !]

Crédit photo : Alexander Maasch sur Unsplash

Brève de salon 01/10/17

Parfois, au cours d’une dédicace en librairie ou d’un salon, je saisis au vol des échanges, petites répliques bien senties ou phrases mémorables.

person-818644_960_720

Par exemple, le 1er octobre 2017 au pied du château de Monte-Cristo…

Une maman demande à son enfant, nouveau lecteur en train de feuilleter un premier pavé avec gourmandise :

— Si je l’achète, tu le liras, hein ?

(avec aplomb) Non.

(décontenancée) Non ?

(avec un grand sourire) Tu me le liras.

 

Crédit photo : Pezibear sur Pixabay