Enfant du chaos – Éva Simonin

Deuxième fiche de lecture du mois pour un autre coup de coeur : Enfant du chaos, d’Éva Simonin, paru sous le label Naos.

Les Veilleurs, tome 1 : Enfant du chaos par Simonin

L’HISTOIRE DERRIÈRE L’HISTOIRE

Il semble que ce soit un premier tome (la série s’intitule « Les Veilleurs« ), mais je n’ai pas encore vu d’information sur la parution de la suite. Si les éditeurs d’Éva Simonin me lisent, ouiiiiiiiii il faut publier la suite ! (ou tout autre roman qu’elle cache dans un tiroir, d’ailleurs).

J’ai en fait découvert cette auteure il y a quelques années à travers son premier roman, Les Tisseurs du temps, paru aux éditions Atria. J’étais entièrement tombée sous le charme de cette plume aux accents à la fois élégants et vibrants de vie, de son héroïne attachante parce que si humaine, et à la fois tellement à part, dotée d’un don intrigant.

Bref, je n’attendais qu’une chose, qu’Éva Simonin publie un autre roman.

 

DE QUOI ÇA PARLE ?

Depuis la mort du dieu de l’Équilibre, le chaos ne cesse d’augmenter. À Okkia, il engendre des spectres, êtres monstrueux qui se nourrissent des humains. Les pompiers régulent la menace de leur mieux, mais ils arrivent trop tard pour sauver la famille d’Anielle. Unique rescapée, la jeune femme décide de rejoindre leurs rangs pour lutter à son tour contre incendies, tempêtes surnaturelles et créatures dangereuses.

[je coupe ici la présentation trouvée sur le site de l’éditeur, je trouve qu’elle divulgâche pas mal le roman.]

À lire si vous aimez : 

  • les personnages contrastés, pas manichéens
  • les univers dotés d’une mythologie et d’une magie originaux, complexes, tout en restant accessibles
  • les intrigues de cour élaborées

Vous n’y trouverez pas :

  • de fantômes en draps blancs agitant des chaînes
  • de magiciens avec baguettes magiques

MON AVIS

Difficile, donc, de vous parler de ce roman sans le divulgâcher. Disons simplement que l’héroïne, Anielle, va vous intriguer, vous émouvoir, vous emporter dans sa quête, vous faire vibrer au rythme de sa découverte du monde qui l’entoure, mais aussi de sa propre personne et de ses capacités.

Chapeau bas également à l’univers brodé en arrière-plan, singulier tout en restant compréhensible sans avoir besoin de recourir à des annexes ou des notes de bas de page.

Bref, je n’attends qu’une chose, la suite de la série (ou n’importe quel autre roman d’Éva Simonin). (Je vous l’ai déjà dit ?)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s