Un roman chasse l’autre

Avec beaucoup de retard, j’ai enfin terminé la réécriture du Prospecteur. J’embraye quasiment dans la foulée avec le dernier tome des Puissances de Nilgir !

See Explanation.  Clicking on the picture will download  the highest resolution version available.

Le Prospecteur* est terminé… pour cette fois ! Ce roman de SF adulte est actuellement en cycle de bêta-lecture de CoCyclics. Il a passé la première phase (lecture et synthèse globale conjointe par deux personnes) et je termine tout juste la seconde (corrections sur la base de cette synthèse, en ce qui me concerne une réécriture totale du roman).

J’ai ouvert ma « phase 2 » comme on dit sur le forum en décembre 2016. Le travail de correction a donc duré plus d’un an, mais dans les faits, j’ai vraiment réécrit à partir d’août 2017 (oui, avant ça j’ai travaillé sur un plan de corrections et corrigé deux autres romans, dont La Cité d’argent). Ce qui donne donc une réécriture s’étalant sur six mois. Pour un roman qui « pèse » 340 ksec (le sec ou signe espaces comprises est l’équivalent du gramme pour mesurer la taille d’un écrit de fiction, roman ou nouvelle).

Habituellement, je compte plutôt trois mois pour écrire un roman ou le corriger ! Deux fois plus de temps pour arriver à la même taille de roman, pas vraiment un bon score ? Disons qu’il m’a fallu plusieurs semaines pour retrouver un rythme d’écriture (y a pas à dire, l’arrivée d’un enfant ça vous change une organisation). De plus, cette période m’a été nécessaire pour revoir ma façon de faire progresser une histoire, ce qui avait été le principal problème remonté lors de la première phase de bêta-lecture.

Enfin, j’ai dû faire face à un long blocage, en raison du syndrome de la page noire. Ce n’était pas que je n’avais plus d’idées, mais plutôt que j’en avais trop. Trop de directions possibles s’offraient à moi. Laquelle choisir ? Laquelle éviter ? Celle-ci n’était-elle pas trop « facile » ? Et celle-là me permettrait-elle de mener l’histoire à son terme ?

Mais ça y est, j’en ai terminé, pour cette phase de réécriture. Dans les prochains jours, je vais envoyer le roman à deux autres personnes, et la troisième phase du cycle de bêta-lecture s’enclenchera. Mes bêta-lectrices/lecteurs me feront une synthèse par chapitre, détricoteront l’histoire pour vérifier si les nouvelles fondations sont solides. Je pense déjà que certains aspects devront être renforcés.  Mais j’ai besoin de prendre du recul pour pouvoir m’y attaquer.

Et comment on prend du recul avec un roman ? En travaillant sur autre chose, bien sûr ! En effet, je vais m’atteller à la rédaction de la Forteresse de Gemme, le dernier tome des Puissances de Nilgir. C’est avec grand plaisir que je vais retrouver Line, Léonie, Maël et Owen pour narrer la fin de leurs aventures. Du plaisir et un petit pincement au coeur.

Car ce n’est pas anodin de commencer le roman qui clôture une saga. De mettre un point final à une histoire qui vit dans ma tête depuis des décennies. J’angoisse un peu, je l’avoue : vais-je être à la hauteur ? Je dois progresser avec précaution, trouver le juste équilibre entre l’histoire déjà parue (ne pas oublier de porte ouverte dans l’intrigue), la conclusion que je veux donner à cette aventure (des éléments sont en place et n’attendent plus que de prendre vie) et ma façon d’écrire qui a forcément évolué depuis que L’oeil de Tolmuk est sorti.

Rien que d’en parler, je salive d’avance… Allez, je vous laisse, il faut que j’aille écrire !

 

Crédit photo : HiRISE, MRO, LPL (U. Arizona), NASA

*Pour ceux qui se le demanderaient, la photo illustrant cet article m’a inspiré l’un des moments clés du Prospecteur. Elle est restée en fond d’écran de mon ordinateur pendant très longtemps, elle me permettait de me mettre dans le bain dès que je l’allumais.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s